Arsène Wenger : footballeur français défenseur puis directeur du développement du football mondial à la FIFA

Arsène Wenger est un homme très populaire à cause de son long séjour sur le banc d’Arsenal. Pourtant, il est passé par d’autres équipes avant le club londonien et a même évolué au poste de défenseur. Depuis quelques années, est à la tête du développement du football mondial à la FIFA.

Qui est Arsène Wenger ?

Né le 22 octobre 1949 à Strasbourg, Arsène Wenger est un ancien footballeur français. Il est issu de parents alsaciens établis à Duttlenheim et a une sœur ainée. Arsène a passé la grande partie de son enfance dans le village de Duttlenheim. C’est là qu’il a appris à jouer au foot et acquis ce talent qu’il a transformé plus tard en profession.

A découvrir également : Découvrez les jeunes talents qui émergent dans le monde du sport cette saison

De footballeur brillant, Arsène Wenger a par la suite entamé une merveilleuse carrière d’entraîneur. D’ailleurs, il est devenu célèbre en raison des décennies passées sur les bancs en tant que coach.

En ce qui concerne sa vie privée, l’ancien défenseur a été marié à Annie Brosterhous pendant de nombreuses années. De leur union est née une fille prénommée Léa en 1997. En 2015, le couple se sépare. Cependant, les anciens mariés entretiennent de très bons rapports.

A lire aussi : Comment bien choisir son rameur ?

Une longue carrière au poste de défenseur

Durant toute sa carrière professionnelle, Arsène Wenger a évolué au poste de défenseur. Cela peut s’expliquer par sa carrure assez imposante. Du haut de ses 73 ans, l’homme fait 1m91 et malgré son âge avancé, il pèse 75 kilos.

Le défenseur a passé toute sa carrière dans la région alsacienne. Il a joué dans 5 clubs dont :

  • l’AS Mutzig de 1969 à 1973 ;
  • le FC Mulhouse de 1973 à 1975 ;
  • l’ASPV Strasbourg de 1975 à 1978 ;
  • le RC Strasbourg de 1978 à 1981.

Étant donné qu’il évolue au poste de défenseur, le futur entraîneur n’a marqué que 4 buts. Son palmarès reste quand même intéressant. Arsène Wenger a remporté le Championnat de France.

Il compte aussi à son actif trois coupes d’Alsace et une division d’honneur. Après cette carrière de footballeur qui a duré 12 ans, l’Alsacien n’est pas prêt à abandonner son sport. Il passe donc son diplôme pour devenir entraîneur.

Des débuts prometteurs sur les bancs de touche

Arsène Wenger a réellement connu le succès au poste d’entraîneur. Juste après avoir raccroché les crampons, il obtient le droit de coacher des équipes en 1981. Quelques années après, il commence une nouvelle aventure au poste d’entraîneur adjoint à l’AS Cannes en 1981.

Son travail est rapidement reconnu à sa juste valeur puisqu’il devient l’entraîneur principal de l’AS Nancy en 1984 puis de l’AS Monaco en 1987. C’est dans ces clubs qu’il obteint ses premiers titres sur un banc de touche. Dès sa première année, il remporte le Championnat de France. Ensuite, il conduit son équipe au sacre lors de la coupe de France en 1991.

Mais malgré les résultats plus que satisfaisants, les dirigeants monégasques vont se séparer d’Arsène Wenger en 1994. Le coach avait commencé la saison sur le banc, mais il est rapidement remercié à l’entame de ce nouvel exercice.

La révélation chez les canonniers d’Arsenal

Wenger va véritablement atteindre son meilleur niveau en tant qu’entraîneur à Arsenal. Néanmoins, avant de s’asseoir sur le banc des canonniers, il fait une petite pige au pays du soleil levant.

En 1994, l’Alsacien devient l’entraîneur de l’équipe de Nagoya Grampus au sein de laquelle il a réussi à créer une véritable révolution. C’est grâce à son aide, Nagoya Grampus a engrangé ses deux premiers sacres, dont la coupe de l’empereur en novembre 1995.

L’équipe a également su s’imposer en 1996 lors de la Supercoupe du Japon qui opposait le vainqueur du championnat du Japon à celui de la coupe de l’Empereur.

Après cette petite escale, Arsène Wenger pose ses bagages à Londres. Il entraîne Arsenal pendant 22 ans. Durant ce long séjour, le coach glane de nombreux titres avec son équipe.

Il remporte durant son épopée sur le banc londonien le championnat et la coupe d’Angleterre en 1998 et en 2002. En 2003, les hommes de l’Alsacien sont encore vainqueurs de la coupe d’Angleterre.

Le sacre le plus marquant de l’ancien footballer demeure sans aucun doute le titre de champion de la Premier League lors de la saison 2003-2004. Les canonniers ont réussi l’exploit de demeurer invincibles tout au long de la saison.

Durant cette période sur le banc d’Arsenal, le salaire du coach est passé de 570 000 € à 9,2 millions d’euros.

Une autre carrière après le rectangle vert

Arsène Wenger après avoir mis un terme à sa carrière d’entraîneur est appelé par la FIFA. Le 13 novembre 2019, l’Alsacien est nommé directeur du développement du football mondial au sein de l’instance internationale.

Son rôle est de contribuer à une croissance équitable du football entre les hommes et les femmes. Arsène Wenger est également présent au sein du groupe d’étude technique de la commission qui se charge des compétitions internationales de la FIFA en tant que directeur.

Arsène Wenger met également à contribution tous ses savoirs sur le football. Il participe à de nombreuses réformes au sein du sport roi. De plus, il partage son expérience pour modifier ou créer de nouvelles règles afin de rendre le football toujours plus attractif.

Son rôle clé dans la modernisation du football anglais

Arsène Wenger a non seulement marqué l’histoire du football en tant que joueur et entraîneur, mais il a aussi joué un rôle clé dans la modernisation du football anglais. Arrivé à Arsenal en 1996, il est le premier entraîneur étranger de l’ère moderne.

Durant ses années passées à la tête des Gunners, Arsène Wenger apporte une touche personnelle au football anglais. Il met notamment l’accent sur la préparation physique et mentale pour offrir une meilleure performance de son équipe. Cette vision novatrice permet très rapidement aux Gunners d’émerger comme une grande puissance européenne.

Dès sa première saison en Premier League, Arsenal remporte le championnat avec 10 points d’avance sur Manchester United. Les succès continuent avec trois autres titres (1998, 2002 et 2004). Le dernier sacre restera sans aucun doute comme un moment historique pour les supporters londoniens puisqu’il réalise cet exploit sans perdre un seul match durant toute la saison.

Les critiques sur son management et son héritage à Arsenal

Malgré ses nombreux succès, Arsène Wenger a été critiqué pour son management et sa gestion de l’effectif d’Arsenal. Effectivement, certains supporters ont reproché à Wenger de ne pas investir suffisamment sur le marché des transferts afin d’améliorer l’équipe. D’autres lui ont reproché la faiblesse défensive de son équipe.

Toutefois, ces critiques n’ont pas empêché Arsène Wenger de contribuer grandement à l’héritage du club londonien. Non seulement a-t-il remporté 7 FA Cup avec Arsenal, mais il a aussi participé à la construction d’un stade moderne qui porte aujourd’hui son nom : L’Emirates Stadium.

En plus des victoires sur le terrain et du développement économique hors norme du club qu’il dirigeait depuis plus de vingt ans, Arsène Wenger est reconnu comme une figure emblématique dans le monde du football en raison de sa philosophie novatrice qui a inspiré bon nombre d’entraîneurs contemporains.

Après avoir quitté Arsenal en 2018, Arsène Wenger se tourne vers un nouveau défi en rejoignant les rangs de la FIFA. En tant que directeur du développement mondial du football au sein de cette organisation internationale, il travaille actuellement à moderniser davantage le sport roi ainsi que les compétitions associées telles que la Coupe Du Monde ou encore La Ligue Des Champions.

Quoi qu’il advienne dans les années futures concernant ce passionné inconditionnel du ballon rond, Arsène Wenger restera toujours un des personnages mythiques ayant marqué indéniablement l’histoire du foot.