Oméga 3 et 6 : pourquoi en consommer ?

Les acides gras sont des sources d’énergie pour l’organisme. En effet, ils forment des lipides dont le corps puise son énergie. En consommant donc ces acides gras, notre corps aura l’énergie nécessaire pour fonctionner. Parmi ces acides gras, il y a les omégas 3 et 6. Ces acides ne sont pas synthétisés par notre organisme. On les retrouve dans certains animaux aquatiques, dans les animaux qui se nourrissent des végétaux dans lesquels on les retrouve. Mais, pourquoi deviez-vous essentiellement consommer ces omégas ? Découvrez toute réponse utile dans les lignes qui suivent.

Les raisons de consommer les omégas 3 et 6 

Pour mieux fonctionner, notre corps a la possibilité de synthétiser toute sorte d’acide gras. Mais, quant à l’acide alpha-linolénique (ALA) ou oméga 3 et l’acide linoléique ou oméga 6, il ne le peut. Lesdits acides lui sont apportés par certains aliments que nous mangeons donc, de l’extérieur. En consommant ainsi ces omégas 3 et 6, vous pouvez être certain que vous êtes mieux protégés contre les maladies cardiaques ou cardiovasculaires. Aussi, avec la présence de ces acides dans votre organisme, votre cerveau fonctionnera convenablement et vous aurez une vision adéquate dans le temps.

A lire également : Récupération et nutrition optimales après l'entraînement : clés pour une performance durable

Ainsi, quand bien même votre âge est avancé, vous conserverez votre vision d’antan. En outre, lorsque ces acides ne sont pas en manque dans votre organisme, vous ne serez quasiment plus sujets aux dépressions et démences. Par ailleurs, sachez que ces omégas interviennent dans plusieurs réactions hormonales et immunitaires pour notre bien-être et vous en saurez plus avec Muscle UP.

D’autres avantages de la consommation des omégas 3 et 6

Il faut aussi noter qu’avec la consommation de ces acides, vous réduisez les risques d’hypertension artérielle et les risques de cholestérolémie élevée. Retenez aussi que ces acides gras ont la capacité de prévenir le diabète et des cancers particuliers. Par ailleurs, sachez que les omégas 6 rendent plus aisé le passage des nutriments dans l’épiderme. Aussi, avec eux, votre corps pourra facilement synthétiser plusieurs molécules intervenant dans les réponses inflammatoires et immunitaires.

A lire en complément : Comment intégrer les peptides de collagène dans vos recettes ?

De plus, il faut souligner qu’en consommant l’oméga 3, vous fournissez à votre corps, un anti-inflammatoire naturel. En outre, les omégas 3 participent à la bonne santé des artères de l’homme. Enfin, ils sont efficaces à la fluidité sanguine et la dilatation des vaisseaux sanguins. Cependant, vous ne devez pas vous appuyer sur ces bienfaits et consommez les omégas 3 et 6 comme bon vous semblera. Il y a en effet des règles à respecter.

Dans quelle proportion consommer les omégas 3 et 6 ?

Lorsque l’oméga 6 est en excès dans votre organisme, sachez que les effets de l’oméga 3 ne seront plus visibles. Aussi, si vous ne respectez pas les proportions exigées, vous risquez toujours d’avoir les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’obésité et bien d’autres maux. Si vous êtes un homme, alors il vous faudrait approximativement 2 g d’oméga 3 et 10 g d’oméga 6 selon les recommandations de l’OMS. Les femmes se contenteront de 1,6 g d’oméga 3 et 8 g d’oméga 6. En agissant ainsi, vous pourrez bien profiter des avantages qu’offrent ces omégas. Les omégas sont principalement issus des poissons gras et l’oméga 6 se trouve abondamment dans les noix.

Les sources alimentaires riches en omégas 3 et 6

Maintenant que vous connaissez l’importance de la consommation des oméga-3, pensez à bien choisir des alternatives pour obtenir votre dose quotidienne d’oméga. Le lin est une excellente source d’acide alpha-linolénique (ALA), un type spécifique d’oméga-3 présent dans certains aliments végétaux comme les graines de chia.

Pour ce qui est de l’oméga-6, on peut retrouver cette substance dans plusieurs types d’aliments, notamment dans les noix telles que l’amande et la noisette, ainsi que dans certaines huiles comme celles du tournesol et du colza. Il faut faire attention à ne pas trop consommer l’huile de tournesol car elle a tendance à être très riche en oméga-6, alors qu’il faudrait maintenir un équilibre avec l’oméga-3.

Privilégiez toujours des sources naturelles plutôt qu’un complément alimentaire artificiel, car cela pourrait entraîner plus tard des effets indésirables sur votre corps. Pensez aussi à varier votre régime alimentaire pour obtenir les nutriments essentiels à votre organisme et en quantités adaptées.

Les risques d’une carence en omégas 3 et 6

Une carence en oméga-3 et/ou en oméga-6 peut avoir des conséquences graves sur votre santé. Les oméga-3 sont essentiels pour la santé cardiovasculaire, car ils aident à réduire l’inflammation, régulent la pression artérielle et réduisent les niveaux de triglycérides dans le sang. Des niveaux insuffisants d’oméga-3 peuvent donc augmenter le risque de maladies cardiaques.

Les oméga-6 ont aussi un rôle important à jouer dans notre organisme. Ils contribuent à maintenir une peau saine, régulent la croissance et participent au développement du cerveau chez les nourrissons. Toutefois, une quantité excessive d’oméga-6 peut entraîner des effets indésirables tels que l’inflammation chronique qui est associée à certaines maladies inflammatoires comme l’arthrite.

Vous devez noter que notre corps ne produit pas naturellement ces acides gras essentiels et que vous devez les obtenir par notre alimentation ou grâce aux compléments alimentaires si nécessaire. Si vous pensez être déficient en oméga 3 ou 6, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé pour évaluer votre état nutritionnel et discuter des options adéquates pour y remédier.

Il est crucial d’inclure les aliments riches en acides gras oméga 3 et 6 dans son régime alimentaire afin de bénéficier pleinement des bienfaits qu’ils apportent tout en évitant les risques liés à une carence ou un excès.