Fait-on du sport avec le velo electrique ?

Le vélo électrique tend à se démocratiser pour rendre nos trajets plus verts et plus économiques. Mais qu’en est-il de l’aspect exercice physique ? Est-ce un bon moyen de se dépenser, ou bien est-il totalement inutile, d’un point de vue sportif, d’opter pour un modèle électrique ?

Rappels sur le vélo électrique

Ce type de vélo possède un dispositif de motorisation électrique afin d’apporter une puissance supplémentaire. Il se décline de très nombreuses façons, il est par exemple possible de se déplacer avec un vélo électrique de luxe ou d’opter pour un vélo de randonnée avec assistance électrique. En termes mécaniques, la grande différence entre un vélo classique et un électrique est la présence d’un moteur central et d’une batterie sur celui-ci. S’il vous est possible d’entretenir vous-même le vélo concernant les pneus ou les freins, la batterie devra, elle, faire l’objet d’un entretien par un professionnel.

A lire aussi : Les essentiels pour une pratique optimale du running

Rendre le sport accessible à tous

Si le vélo électrique présente plusieurs avantages, celui de l’exercice physique est loin d’être inexistant, bien au contraire. En effet, grâce à son assistance électrique, il démocratise l’activité de pédaler parmi ceux et celles qui auraient des difficultés sur un vélo traditionnel. Il s’agit notamment des personnes âgées, ou de celles à la santé fragile (souffrant par exemple de problèmes articulaires).

Le vélo électrique se présente donc à la fois comme moyen de transport respectueux de l’environnement et exercice doux favorisant l’autonomie de nombreux usagers.

A lire en complément : Comment brûleur les graisses efficacement ?

Une assistance électrique facultative

Par ailleurs, l’assistance électrique peut être activée ou désactivée lorsqu’on le souhaite. En d’autres termes, tous ceux et celles désireux de fournir plus d’efforts choisiront de la désactiver pour des trajets sur du plat ou de légères pentes. Il reste possible de l’activer en cas de montée extrêmement difficile, ou s’il faut parcourir plus de distance. L’activité physique n’est donc pas remplacée fatalement par l’action du moteur. Les usagers sont libres de l’activer ou non afin d’adapter leur effort selon le trajet à réaliser. De quoi éviter les mauvaises surprises en cas de grosse fatigue sur les kilomètres restants par exemple.

Un réel avantage qui en motivera plus d’un à utiliser son vélo électrique au lieu de prendre sa voiture synonyme de sédentarité complète.

Bienfaits du vélo électrique sur la santé : quelques chiffres

Une étude a été menée par l’Université de Bâle menée durant 4 semaines sur 30 personnes volontaires en surpoids et réalisant d’ordinaire peu d’activité physique. Au cours de cette étude, les participants ont roulé 3 fois par semaine 6 km à vélo. La moitié d’entre eux le faisait via un vélo classique, les 15 autres avec un vélo à assistance électrique.

L’étude a révélé que les deux groupes d’individus avaient amélioré de manière similaire leur capacité d’absorption de l’oxygène. Ainsi, le vélo électrique leur a apporté les mêmes bienfaits qu’un pédalage sur un modèle traditionnel : amélioration de la santé cardiovasculaire, de la respiration, de l’endurance.

Par ailleurs, une étude canadienne menée sur les manières de se rendre au travail (vélo, voiture, transports en commun) a prouvé que l’usage du vélo électrique contribuait à une réduction du stress et à une amélioration des facultés cognitives. Or, dans de nombreux cas, il serait compliqué de se rendre au travail à vélo « classique » (en raison des contraintes et de la longueur du trajet). Le vélo électrique ouvre ainsi la voie à un déplacement plus sain afin de lier l’utile à l’agréable !

Comparaison avec le vélo traditionnel : quelles différences ?

Si les bienfaits du vélo électrique sur la santé sont désormais avérés, que ce soit pour les trajets domicile-travail ou simplement pour se balader sans chercher à réaliser un exercice intensif, le vélo électrique présente certains avantages non négligeables. En premier lieu : sa praticité ! Le système d’assistance offre une réelle commodité dans les côtes ou face aux vents défavorables, par exemple : l’utilisateur arrive à destination sans avoir fourni autant d’efforts qu’en utilisant un modèle classique.

De même, cette assistance offerte par le moteur permet de parcourir des distances plus importantes, notamment lorsqu’il s’agit de longues randonnées. Il peut ainsi être vu comme une solution alternative idéale aux modes de transport polluants tels que la voiture.

À chacun donc son choix : si vous souhaitez pratiquer une activité sportive intensive, alors rien ne remplacera le bon vieux pédalage musculaire ! Mais si vous êtes davantage en recherche de confort et/ou que vos déplacements sont trop conséquents pour être parcourus à vélo classique, alors le vélo électrique s’avère être une solution idéale.

Les meilleurs parcours à vélo électrique pour une activité sportive réussie

Mais alors, peut-on vraiment considérer le vélo électrique comme une activité sportive à part entière ? Pour les plus sceptiques d’entre nous, sachez qu’il existe bel et bien des parcours adaptés pour une pratique sportive réussie. Voici donc notre sélection des meilleurs itinéraires pour vous défier sur votre vélo électrique.

Direction la région de l’Ardèche pour le fameux parcours « Ardéchoise ». Avec ses 220 km de routes sinueuses offrant un dénivelé important jusqu’à 4 500 mètres par endroits, cette randonnée est clairement destinée aux cyclistes aguerris.

Pour ceux qui cherchent plus de proximité avec la nature (et moins d’efforts !), rendez-vous dans les Alpes-Maritimes où se trouve le « Parc National du Mercantour ». Le parc propose plusieurs circuits accessibles en vélo électrique, allant de quelques kilomètres à près de cinquante. Les paysages sont sublimes et les montées deviennent vite un jeu d’enfant grâce au système d’assistance.

Pour celles et ceux qui n’hésitent pas à affronter toutes sortes de conditions climatiques, il ne faut pas manquer l’incontournable « Route des Grandes Alpes », reliant Thonon-les-Bains à Menton sur plus de 700 km. Un véritable défi que seuls les plus téméraires oseront relever… Mais rassurez-vous : même si vous ne souhaitez pas aller jusqu’au bout, la route offre de nombreux paysages à couper le souffle.

Oui, le vélo électrique peut être considéré comme une activité sportive à part entière. Avec des parcours adaptés et un peu d’entraînement, il permet de se défier physiquement tout en profitant des avantages offerts par l’assistance électrique.