Comment s’utilisent les protéines de musculation ?

Pour développer ses muscles, le sport n’est pas la seule chose sur laquelle on doit travailler. En vrai, il ne constitue qu’à peine 50 % du programme. Les 50 % restant prennent en compte l’alimentation au quotidien. Une personne qui veut développer ses muscles doit changer son alimentation du tout au tout en y incluant quelques éléments spécifiques tels que les protéines. Comment s’utilisent donc les protéines de musculation ? Découvrons-le.

Quand utiliser les protéines de musculation ?

Les protéines de musculation ne sont pas faites pour tous les sportifs. Elles ont un rôle précis et aident à atteindre certains objectifs. Parmi ces objectifs, on compte le développement au-dessus de la moyenne de la masse musculaire. La protéine musculation est à prendre si vous avez pour but d’augmenter et de maintenir votre masse musculaire. Si vous ne voulez que des muscles légers pour avoir une belle forme, vous n’avez pas vraiment besoin de protéines de musculation. Il vous suffira de faire les exercices qu’il faut et de surtout contrôler votre alimentation. Obtenez quelques conseils sur

Lire également : Tonification des bras : 5 exercices efficaces à faire chez soi

www.urban-nutri-shop.com.

Comment utiliser les protéines de musculation ?

Ici est la grande question. Tout se résume à comment utiliser la protéine lorsque l’a en main. Précisons que prendre des protéines de musculation est très délicat. Elles ne sont pas à substituer aux repas. La prise de ces protéines ne doit donc pas vous empêcher de vous nourrir comme il faut. Avant de commencer à prendre des protéines, vous devez préparer votre corps à les recevoir et à les accepter. Certains optent pour quelques jours de détoxification avant de réellement se lancer. Cela permet d’éliminer toutes les toxines qui auraient pu ralentir l’action des protéines.

A lire également : Muscle up pour débutants : techniques et astuces pour réussir

En tant que sportif, vous avez le choix entre les protéines animales et celles végétales pour les personnes vegan ou végétaliennes. Les protéines animales sont les plus recommandées par les coaches sportifs, car elles sont plus nourrissantes et ont des effets plus rapides. Si vous devez choisir vos protéines de musculation, il est important de choisir celles dont la prise vous sera facilitée. Celles en poudre sont celles que bien des sportifs adoptent. Elles peuvent être facilement rajoutées à un repas.

La fréquence et les conditions de prise de protéines de musculation

Les protéines de musculation ne sont pas à prendre à toutes les heures de la journée, car rappelons-le, elles ne doivent pas être substituées aux repas. Certains en consomment 2 fois par jour et d’autres 3 fois. Les conditions de prises peuvent différer d’un individu à un autre. Pendant que certains prennent des protéines les matins et les soirs, d’autres en consomment avant et après les entraînements. Pour les plus stricts, il y a une dernière prise avant le coucher et là, les protéines ingérées sont des protéines lentes. Cela permet aux muscles de garder le rythme même au repos.

Les protéines sont présentes dans bon nombre d’aliments naturels. Vous pouvez donc insérer dans votre programme la prise de protéines naturelles comme l’œuf entier, les viandes, etc.

Les différentes sources de protéines de musculation : animales et végétales

Les protéines de musculation peuvent être d’origine animale ou végétale. Les sources animales sont les plus courantes et elles sont très appréciées des adeptes de la musculation. Parmi les sources animales, on peut citer la whey, une protéine extraite du lactosérum qui est riche en acides aminés essentiels. Les viandes blanches et rouges ainsi que le poisson font partie des principales sources naturelles de protéines animales.

Pour ceux qui ont une alimentation particulière comme les vegans ou encore les personnes intolérantes au lactose, il existe aussi des alternatives végétales. Elles contiennent aussi des acides aminés mais dans certains cas ne possèdent pas tous les acides aminés essentiels nécessaires à l’organisme humain. C’est pourquoi il faut varier son alimentation afin d’avoir un apport complet en nutriments nécessaires à notre corps.

Parmi ces sources végétales figurent le soja sous toutes ses formes telles que le tofu ou encore le tempeh. Le quinoa est aussi une source intéressante car il contient tous les acides aminés dont notre corps a besoin et cela même lorsqu’il sert uniquement d’accompagnement.

Quelle que soit votre diète alimentaire préférée, vous pouvez trouver un moyen adapté pour consommer vos protéines indispensables pour atteindre vos objectifs sportifs !

Les effets secondaires liés à la consommation excessive de protéines de musculation

Bien que les protéines soient indispensables pour la construction musculaire, pensez à ne pas en consommer de manière excessive. En effet, cela peut entraîner des effets secondaires néfastes pour notre santé.

L’un des premiers effets négatifs découle du fait que notre corps a besoin d’eau pour métaboliser les protéines. Une surconsommation de protéines peut donc conduire à une déshydratation. Cette dernière peut causer des maux tels que des crampes ou encore une fatigue extrême.

Lorsque nous consommons trop de protéines, le surplus est stocké dans notre organisme sous forme d’acides gras et non comme muscle. Cela aura donc un impact direct sur notre silhouette car cela va entraîner notamment une prise de poids ou un excès graisseux localisé au niveau du foie par exemple.

La consommation excessive de protéines peut avoir un impact négatif sur nos reins qui sont chargés d’éliminer leurs déchets. Une alimentation riche en protéines pourrait rendre leur travail plus difficile et augmenterait aussi le risque d’avoir des problèmes rénaux.

Pensez à bien évaluer les besoins réels dont vous avez besoin selon vos objectifs sportifs ainsi que votre âge et votre corpulence afin d’éviter tout problème lié aux excès.