Masse musculaire femme : comment mesurer ?

La santé se trouve être influencée dans un premier temps par le patrimoine génétique dont on dispose, et dans un second temps par l’environnement et les actions que l’on mène. Nous détaillerons, dans cet article, l’indicateur de la masse musculaire chez la femme et expliquerons comment le calculer.

Qu’est-ce que la masse musculaire ?

Il faut savoir que le corps humain possède trois types de muscles : les muscles squelettiques, qui permettent à l’individu de se mouvoir, les muscles lisses, qui eux sont logés dans les parois des organes et les muscles cardiaques situés dans le cœur. Il faut savoir que les muscles squelettiques représentent 36% de la masse corporelle chez les femmes adultes. Le corps étant composé d’une quantité importante de muscles, la masse musculaire est un indice qui permet de connaître la masse de muscles dans le corps d’un individu. Cette information est un élément pour apprécier et évaluer son état de santé.

A découvrir également : Protéines pour la musculation : quels avantages ? quels risques ?

Différences entre la masse musculaire d’une femme et d’un homme ?

Il est important de faire la différence entre la masse musculaire des femmes et celle des hommes en raison d’une présence inégale de l’hormone stéroïde chez les deux sexes : la testostérone. Cette dernière est une hormone qui contribue à la croissance de muscle. Les hommes possèdent une quantité de testostérone plus importante que les femmes, soit 6 à 7 fois plus.

Comment mesurer la masse musculaire ?

Il est assez aisé de mesurer sa masse musculaire par des calculs. Celui de l’IMC ou encore directement celui de la masse musculaire.

A découvrir également : Quels sont les sports qui développent le plus la musculature ?

Calcul de l’IMC

Pour connaître sa masse musculaire, de nos jours de nombreux sites existent pour effectuer cette recherche. Il est aussi possible de faire l’achat d’une balance impédancemètre. Vous pouvez aussi vous faire une idée vous-même en calculant votre IMC (indicateur de masse corporel). C’est un moyen rapide et efficace de savoir si l’on est en surpoids, et d’évaluer son pourcentage de masse musculaire. Cet indicateur s’obtient en divisant le poids par la taille au carré.

Une fois l’indice calculé, il faut se reporter aux informations sur la classe de poids par rapport à l’IMC :

  • inférieur à 18.5 : insuffisance pondérale
  • 18.5 à 25.9 : poids normal
  • 25 à 29.9 : signe de surpoids
  • 30 à 34.9 : obésité niveau 1
  • 35 à 30.9 : obésité niveau 2
  • supérieur à 40 : obésité niveau 3

Par exemple, une femme mesurant 1,58 mètre pour 70 kilogrammes aura un IMC de 28,04. Cet indice se trouve dans la zone “signe de surpoids ». Il faut donc être en alerte face aux risques de ce possible surpoids et adopter une bonne routine afin d’être en mesure d’éviter de basculer dans la zone de surpoids.

 

Calcul masse musculaire

Pour évaluer la masse musculaire chez la femme, on trouve son taux. La formule de calcul est la suivante : 0,252 * poids + 0,473 * taille – 48,3.

Par exemple, une femme mesurant 1,58 mètre pour 70 kilogrammes aura un taux de 44,02.

Le taux de masse musculaire varie en fonction de l’âge. Lorsqu’elle se trouve entre 20 à 39 ans, le taux est entre 63 et 75,5 %. Entre 40 et 59 ans, le taux est dans la zone de 62 à 63,5 %. Et quand elles ont plus, le taux se situe entre 60 et 72,5 %.

Les apports nutritifs pour la masse musculaire

Les organismes réagissent tous de manière assez différente. Il est bon de connaître son organisme et savoir quels aliments nutritifs naturels ou additifs peut être bon pour atteindre son objectif de prise de masse.

Les protéines naturelles

Les protéines servent à sécréter des hormones et comme nous l’avons dit plus haut, c’est grâce à certaines hormones que la prise de masse est possible. Dans le domaine alimentaire, il existe deux types de protéines : les protéines animales et les protéines végétales. Les protéines animales sont des protéines qui proviennent de sources animales, elles se retrouvent généralement dans la viande, les œufs ou encore le poisson. Les protéines végétales quant à elles proviennent de végétaux qui se trouvent dans le riz ou encore les lentilles.

Les compléments alimentaires

La prise de masse pouvant se faire assez lentement en s’alimentant uniquement de protéines naturelles, certaines personnes optent pour les compléments alimentaires. C’est un apport alimentaire qui viendra apporter des éléments nutritionnels à ce que l’on mange quotidiennement. Néanmoins, il faut faire très attention quant au choix de ses compléments alimentaires, évaluer les effets secondaires et les choisir en fonction d’objectifs réalisables et atteignables.

Solution en cas d’indice trop faible ou trop fort

Comme nous le savons tous dans la vie, tout excès nuit. Le fait d’avoir une masse musculaire trop faible ou trop forte peut avoir des impacts sur la santé de tout individu. Il faut ainsi mener certaines actions de sorte à avoir une masse musculaire adaptée à notre âge et notre poids. Il existe deux solutions assez efficaces. La première est de penser à améliorer son alimentation, consulter un nutritionniste pour avoir un programme alimentaire sur mesure afin de pallier ce problème. La seconde est de faire des exercices, réaliser un entraînement qui permettra d’atteindre l’objectif fixé.