Comment courir dans la boue ?

Contrairement à ce que l’on pense, courir dans la nature en pleine saison des pluies est loin d’être une mince affaire. En effet, pratiquer la course à pied, que ce soit avec des petites précipitations ou de très grosses averses, requiert un minimum de préparation, notamment d’équipement, surtout quand on va courir dans la boue. Par ailleurs, il existe bel et bien des astuces et des équipements adéquats pour courir sous la pluie.

Courir sous la pluie : quels équipements choisir ?

La pluie peut stopper toute envie d’aller courir dehors avec la boue ainsi que le sol glissant. Toutefois, cela peut parfaitement être une motivation. Tout coureur et coureuse bien avisée aura le réflexe de scruter attentivement le ciel avant de s’affairer au Trail Running. On peut dire que la météo joue un rôle important dans notre décision. Cependant, courir sous la pluie peut vous procurer de réels avantages à condition d’avoir les équipements adéquats.

A lire en complément : Acheter un vélo pour son enfant : pourquoi choisir une draisienne ?

Pour cela, portez un t-shirt de trail running respirant afin d’évacuer la transpiration et ainsi réduire les frictions sur le haut du corps. Aussi, le port d’une veste de running est une option, mais il faudra opter pour un coupe-vent imperméable. En ce qui concerne les chaussures, qui est l’élément à choisir avec finesse, opter pour les chaussures imperméables de Gore-Tex, par exemple, qui vous procurent à la fois confort et aisance dans toutes les conditions météorologiques. Vous aurez l’embarras du choix sur tous les modèles de chaussures pour courir sur le sol mouillé.

Pour courir sous la pluie, il est par ailleurs conseillé de prioriser les shorts. En effet, il faut éviter les cuissards, car ces derniers, qu’ils soient longs ou courts, stockent l’eau et vont refroidir les muscles durant votre course. Choisissez également un short classique, c’est-à-dire non moulant, car ils vont permettre à vos cuisses de bien s’aérer. De ce fait, il faut surtout éviter de porter des collants !

A lire également : Est-ce que le tapis de course fait maigrir ?

Chaussures de foot : savoir bien le choisir pour un terrain humide

Acheter ses chaussures de football en ligne n’est pas toujours facile, à moins d’être un vrai connaisseur. En effet, pour chaque modèle, on voit souvent les sigles comme FG, HG ou encore SG indiqués sur la fiche produit, mais ce n’est pas tout le monde qui connaît leur signification. « FG » signifie « Firm Ground » ou terrain ferme. Ce type de chaussures de football sont conseillés pour un terrain en herbe sèche ou un terrain synthétique.

Les chaussures de foot à privilégier pour un terrain humide ou mouillé serait sans nul doute le type « SG » ou « Soft Ground ». Ce sont des chaussures de football adaptées pour les terrains souples. Conçues pour être utilisées sur les terrains en herbe mouillée, les chaussures de foot SG sont équipées de crampons en fer qui garantit une excellente adhérence et ainsi limite les risques de glissade.

Les chaussures de foot de type « HG » ou « Hard Ground », quant à elles, sont appelées « Stabilisé ». Ce sont les modèles pourvus de crampons de petite taille qui garantit une meilleure adhérence sur les terrains durs ou les terrains en terre battue.