Comment bien choisir son rameur ?

Une femme sur un rameur

Le rameur est l’une des stars de toutes les salles de sport. C’est une machine excellente pour la santé qui permet d’entretenir l’intégralité des groupes musculaires du corps tout en faisant travailler l’endurance et le cardio. De plus, c’est un excellent exercice pour le dos quand il est maîtrisé. Résultat, de plus en plus de particuliers s’achètent un rameur pour en avoir un à la maison. Alors, comment bien le choisir ?

Choisir le bon système de tirage

Tous les rameurs n’ont pas le même système de tirage. Le plus connu et le plus populaire, c’est le tirage central, mais il y a également le tirage vertical et le tirage horizontal. Si le tirage central est le plus populaire, c’est parce qu’il est moins cher, qu’il offre de bonnes sensations et qu’il permet à ceux qui n’ont jamais fait de l’aviron de maîtriser rapidement les mouvements.

A lire en complément : La trottinette électrique et ses avantages

Le tirage horizontal et le tirage vertical reproduisent plus fidèlement les mouvements pratiqués en aviron. Voilà pourquoi les modèles les plus populaires ont généralement des tirages centraux. C’est le cas du modèle le plus vendu, le rameur Concept 2. On le trouve dans presque toutes les salles de sport et les particuliers sont nombreux à le choisir. Si vous souhaitez en apprendre plus, cliquez ici.

Choisir le bon système de freinage

Pour que le rameur soit efficace, il faut également qu’il ait un bon système de freinage. Il existe à nouveau trois types différents de freinage : le freinage magnétique, le freinage à air et le freinage à eau. Le freinage à air est le plus populaire, parce qu’il reproduit bien la sensation de l’eau, qu’il adapte automatiquement sa résistance et qu’il est économe. Malheureusement, il est très bruyant.

A lire également : Où trouver la composition d’une équipe de football ?

Le freinage magnétique est extrêmement silencieux puisqu’il fonctionne grâce à deux aimants. En revanche, il n’adapte pas automatiquement sa résistance. Il n’est donc pas très confortable. Enfin, le freinage à eau est très pratique, silencieux et adapte sa résistance tout en reproduisant les sensations de l’aviron, mais il coûte plus cher.

Choisir un rameur confortable

Pour finir, il faut également penser à son confort quand on choisit un rameur. Si vous comptez y passer de longues heures, vous allez devoir être attentif à la qualité du siège, mais aussi à celle des sangles qui retiennent vos pieds pour éviter d’avoir à constamment les replacer ou à fournir des efforts inutiles pour les maintenir en place.

Enfin, il faut également penser au confort que procure un rameur avec tous les programmes d’entraînements les plus variés et les plus efficaces. Pour progresser en rameur, il ne suffit pas d’en faire pendant des heures, il faut varier les exercices et la difficulté.

Analyser la stabilité et la résistance du rameur

En plus de choisir un rameur confortable, vous devez penser à vos objectifs sportifs. Effectivement, la stabilité du rameur est primordiale pour éviter les mouvements intempestifs pendant l’exercice. Si le rameur bouge trop au moment de l’utilisation, cela peut affecter votre posture et entraîner des douleurs dorsales ou musculaires.

Pour mesurer la stabilité du rameur, vous pouvez vérifier que le poids maximal supporté par l’appareil correspond bien à votre propre poids corporel. Il est aussi recommandé de tester le rameur en magasin avant tout achat afin d’évaluer son niveau de solidité.

Concernant la résistance du rameur, elle détermine l’intensité avec laquelle vous allez travailler durant vos séances d’entraînement. Plus cette résistance sera élevée, plus vous devrez fournir d’efforts physiques pour ramener les poignées vers vous lors des mouvements de traction.

Les différents types de résistances existantes sont : hydraulique (réglage manuel), magnétique (programmable) ou encore à eau (simulation réaliste). Chacune présente ses avantages et inconvénients en termes sportifs et économiques.

Il faut garder en tête que le choix du bon modèle ne doit pas être une décision prise à la légère car un mauvais choix pourrait avoir un impact sur votre santé physique ainsi que sur votre porte-monnaie.

Prendre en compte les fonctionnalités et les options disponibles (connectivité, programmes d’entraînement, etc)

Au-delà de la stabilité et de la résistance, il peut être intéressant de prendre en compte les fonctionnalités et options disponibles lors du choix d’un rameur. En effet, certains modèles proposent des programmes d’entraînement préconfigurés qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs plus rapidement.

Le choix de ces programmes dépendra aussi de votre niveau de pratique. Si vous êtes débutant dans le domaine du fitness, optez pour un programme moins intense pour éviter les blessures physiques.

La connectivité est une autre option à ne pas négliger lorsque l’on choisit un rameur moderne. Certains appareils sont équipés d’une technologie Bluetooth ou Wi-Fi qui permettent de se connecter avec des applications mobiles afin d’enregistrer vos performances sportives en temps réel.

Cela peut s’avérer utile si vous voulez suivre rigoureusement votre progression sportive sur le long terme. Vous pouvez même faire concurrence à vos amis ou collègues grâce à certaines applications spécifiquement conçues pour cela.

Différents critères doivent donc être pris en compte avant l’achat du rameur idéal : la stabilité, la résistance ainsi que les fonctionnalités et options proposées par chaque modèle. Pensez à bien connaître vos besoins personnels avant tout achat afin d’éviter toute erreur coûteuse, tant sur le plan économique que physique !