Une femme sur un rameur
Actu

Comment bien choisir son rameur ?

Le rameur est l’une des stars de toutes les salles de sport. C’est une machine excellente pour la santé qui permet d’entretenir l’intégralité des groupes musculaires du corps tout en faisant travailler l’endurance et le cardio. De plus, c’est un excellent exercice pour le dos quand il est maîtrisé. Résultat, de plus en plus de particuliers s’achètent un rameur pour en avoir un à la maison. Alors, comment bien le choisir ?

Choisir le bon système de tirage

Tous les rameurs n’ont pas le même système de tirage. Le plus connu et le plus populaire, c’est le tirage central, mais il y a également le tirage vertical et le tirage horizontal. Si le tirage central est le plus populaire, c’est parce qu’il est moins cher, qu’il offre de bonnes sensations et qu’il permet à ceux qui n’ont jamais fait de l’aviron de maîtriser rapidement les mouvements.

A lire aussi : Comment bien choisir une casquette de Baseball ?

Le tirage horizontal et le tirage vertical reproduisent plus fidèlement les mouvements pratiqués en aviron. Voilà pourquoi les modèles les plus populaires ont généralement des tirages centraux. C’est le cas du modèle le plus vendu, le rameur Concept 2. On le trouve dans presque toutes les salles de sport et les particuliers sont nombreux à le choisir. Si vous souhaitez en apprendre plus, cliquez ici.

Choisir le bon système de freinage

Pour que le rameur soit efficace, il faut également qu’il ait un bon système de freinage. Il existe à nouveau trois types différents de freinage : le freinage magnétique, le freinage à air et le freinage à eau. Le freinage à air est le plus populaire, parce qu’il reproduit bien la sensation de l’eau, qu’il adapte automatiquement sa résistance et qu’il est économe. Malheureusement, il est très bruyant.

A lire également : Football : pourquoi le nombre de joueurs est-il de onze par équipe ?

Le freinage magnétique est extrêmement silencieux puisqu’il fonctionne grâce à deux aimants. En revanche, il n’adapte pas automatiquement sa résistance. Il n’est donc pas très confortable. Enfin, le freinage à eau est très pratique, silencieux et adapte sa résistance tout en reproduisant les sensations de l’aviron, mais il coûte plus cher.

Choisir un rameur confortable

Pour finir, il faut également penser à son confort quand on choisit un rameur. Si vous comptez y passer de longues heures, vous allez devoir être attentif à la qualité du siège, mais aussi à celle des sangles qui retiennent vos pieds pour éviter d’avoir à constamment les replacer ou à fournir des efforts inutiles pour les maintenir en place.

Enfin, il faut également penser au confort que procure un rameur avec tous les programmes d’entraînements les plus variés et les plus efficaces. Pour progresser en rameur, il ne suffit pas d’en faire pendant des heures, il faut varier les exercices et la difficulté.